Les cailloux blancs introuvables de Godard ...

Les cailloux blancs introuvables de Godard ...

Message par Gill » 24 Décembre 2015, 10:33

CVT_Les-Cailloux-blancs-introuvables-de-Godard_5854.jpeg
CVT_Les-Cailloux-blancs-introuvables-de-Godard_5854.jpeg (16.43 Kio) Consulté 874 fois
A l'équipe des "3G"* de la rédaction de "Pilote" - Greg, Goscinny et Gotlib -, il manquait un quatrième pour égaler les trois mousquetaires.
Christian Godard fut celui-ci.
Ses premiers personnages furent Pip et Joc, créés pour les éditions Rouff en 1954.
Depuis il a parsemé la bande-dessinées de petits cailloux blancs.
Grâce à eux, de "Vaillant" à "Pilote", en passant par "Tintin", "Circus", par les éditions "Larousse" et "Hachette", on peut suivre sa trace.
Cet album, édité au "Vaisseau d'Argent" est un fourre-tout de petites choses introuvables et précieuses qui sont surtout extraites de sa collaboration à "Pilote".
Ici commence le royaume de Christian Godard !
Trumeau, prends garde !
"Les tapis volants", "Les mille et une façons de fermer une valise trop pleine", "Comment épater la galerie","La métamorphose des compartiments-couchettes", "La tirade des nuées", "Mais si, on peut arrêter le progrès" et "Les pirates de la route", qui ouvrent l'album, sont autant de courtes fantaisies en deux planches où Godard excelle dans l'ironie, dans l'humour et même dans la manière de se mettre en scène.
Le rideau s'ouvre ensuite sur une suite étonnante de jolies surprises.
On y rencontre Norbert et Kari, les professeurs Jules Baliverne et Adolphe Pathos, un petit garçon qui ne riait jamais et Martin Milan.
On y découvre la Polynésie, les cadeaux qu'il ne faut pas faire à mémé, le carnet de notes d'un fils d'imbécile, les chemins de fer et une pièce de théâtre en un acte, "Les camisoles", qui vient clore l'album.
En refermant ce magnifique ouvrage, devenu rare et précieux, je n'ai qu'un seul petit regret.
Il ne m'a donné aucune nouvelle de Tromblon.
Car si j'avais été un héros de papier, j'aurai voulu être Tromblon, ce brave homme de brigand ! ...
"Les cailloux blancs introuvables de Godard" est à déguster sans modération, avec en lecture d'appoint, si l'on veut encore en savoir plus, les deux numéros* des "Cahiers de la bande-dessinée" qui sont consacrés à cet immense auteur de BD ...

* c'est faire offense pour faire un "bon mot", et je m'en excuse, à tous les autres auteurs de "Pilote" dont le nom commence par la lettre "G" : Gébé, Gépral, Gir et bien d'autres ...

* numéros 19 paru en 1972 et 59 paru en 1984
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 551
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: Les cailloux blancs introuvables de Godard ...

Message par Richard » 25 Décembre 2015, 18:32

Cet album n'est pas réédité car il s'agit de l'un des quelques livres sortis par Le Vaisseau d'argent, la société fondée par Godard et Ribéra, pour auto éditer leur travail, aidé de Plumail, alors assistant de Ribéra. J'avais eu l'occasion de leur rendre visite, leur bureau étant installé chez Godard, rue Biot, près de la Place de Clichy à Paris. L'affaire n'a pas perduré, Godard s'étant rendu compte que Média-Participation n'était pas de grands méchants loups, et choisit de réintégrer les Editions Dargaud.
Richard
 
Message(s) : 208
Inscription : 19 Mai 2014, 05:42

Re: Les cailloux blancs introuvables de Godard ...

Message par Gill » 26 Décembre 2015, 12:50

merci pour tous ces éclaircissements !
Bonnes fêtes de fin d'années à toi et à tous les tiens
amicalement
Gilles
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 551
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11


Retour vers Christian Godard

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron