on lui doit aussi...

on lui doit aussi...

Message par Gill » 28 Mars 2015, 11:30

CVT_Comanche-tome-1--Red-Dust_4368.jpeg
CVT_Comanche-tome-1--Red-Dust_4368.jpeg (32.11 Kio) Consulté 1197 fois
Lorsque, perdu au milieu de nulle part, Red Dust arrête la diligence sur la piste qui mène à Greenstone Falls, il n'a pas les deux dollars pour y monter et de surcroît il tombe sur Hondo, un tueur professionnel qui, depuis le départ, donne des sueurs froides à Sid Bullock le conducteur.
Trois coups de feu retentissent. le tueur est face contre terre. Red Dust n'a pu faire autrement que d'être plus rapide.
Red est accueilli en ville par Cathrell, un homme de loi qui le prend pour Hondo, et retrouve "Kentucky Kid" aux côtés duquel il se battit contre les frères Tucker à Sacramento, cinq ans plus tôt.
Mais cette fois, ils ne sont plus dans le même camp.
C'est ainsi que Red Dust, le solitaire rejoint l'équipe du ranch 666 que s'obstine à diriger "Comanche", une jeune fille, avec l'aide de "Ten Gallons" son vieux contremaître un peu toqué.
Et quelque chose vient de changer sous le soleil...Le ranch 666 vient de renaître...
En 1972, dans le "Tintin sélection n°15" un cow-boy roux fait son apparition et sauve un indien du lynchage. Au bout d'une aventure inédite d'une quinzaine de pages, sa selle sur l'épaule, il reste au bord de la piste et attend la diligence qui se dirige vers Greenstone Falls...
Onze albums suivront de nombreuses aventures publiées dans "Tintin" et "Nouveau Tintin".
Le duo Hermann et Greg nous avait, déjà, offert les aventures de Bernard Prince. Ils se retrouvent pour dix magnifiques albums d'une série qui reste jusqu'au bout passionnante. le onzième album est réalisé, je crois par Hermann seul - (c'est le seul qui me manque).
Red Dust , comme tous les personnages de la série,est un héros attachant, ses aventures sont originales, les récits sont imaginatifs et les dessins sont toujours très soignés.
C'est là, une grande série Western, qui fait honneur aux éditions du Lombard.
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 19 Avril 2016, 16:31

sm_CVT_Les-guerriers-du-desespoir_2891.jpg
sm_CVT_Les-guerriers-du-desespoir_2891.jpg (4.33 Kio) Consulté 1047 fois

Wyoming, le ranch "Triple-six",
L'équipe est au complet.
Comanche, la patronne, Ten-Gallons, le régisseur, Red Dust le rouquin, Clem cheveux fous et Toby face sombre sont en train de réunir le bétail vendu aux types du rail...
Lorsqu'une flèche vient se ficher sur une barrière !
"Cheval-Debout", fils de "Trois-Bâtons" le grand chef de tous les Cheyennes, est venu avec quelques guerriers pour s'approprier le bétail
Enfermés dans la réserve du "Mont-des-pendus", les squaws et les papooses agonisent sans nourriture.
"Cheval-Debout" dit que les traités sont morts !
Comanche part, en otage, avec les indiens vers la tribu tandis que Red Dust va s'enquérir de ce qui a flanché du côté des responsables des affaires indiennes....
Ce deuxième album de la série confirme l'intérêt suscité par le premier.
Les personnages, bien choisis, intelligemment imaginés et justement peints, sont attachants pour les uns et justement veules pour les autres.
La plume d'Hermann est déjà fine, précise et efficace.
L'éclairage rendu par la mise en couleur est à lui seul une belle réussite.
Les indiens sont aux prises avec la civilisation représentée en l'occurrence par un directeur des affaires indiennes corrompu et un vétérinaire ivrogne, prêt à toutes les bassesses.
Red Dust et son équipe auront fort à faire pour éviter une nouvelle guerre !
Dans un petit chapitre ajouté en fin d'album, un nouvel élément vient rejoindre le ranch. "Tâche de Lune", le dernier fils de "Trois Bâtons".
Il jouera un rôle important dans les volumes à venir.....
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 19 Avril 2016, 16:34

sm_CVT_LES-LOUPS-DU-WYOMING_6069.jpg
sm_CVT_LES-LOUPS-DU-WYOMING_6069.jpg (4.1 Kio) Consulté 1047 fois

Le vieux Sid Bullock, juché sur sa diligence, a pris du plomb.
Les frères Dobbs sont à ses trousses.
Ils en ont après l'argent de l'Union des Éleveurs de Greenstone Falls que transporte la diligence.
Et même si son passager, celui que Sid nomme le prêcheur, se révèle être un fin tireur, la situation est critique et les Dobbs font froid dans le dos !
Soudain Clem et Toby du ranch "Triple-Six" surgissent et font changer la peur de camp...
Le passager s'appelle Brian Braggshaw.
Il évangélise les contrées déshéritées et n'appartient à aucune église en particulier.
L'antipathie de Red Dust envers le personnage est immédiate.
Cependant, pour faire diversion, Sid Bullock a confié le magot des éleveurs à Pharaon Colorado qui l'apporte, par des chemins détournés, dans les fontes de sa mule.
Seulement Pharaon Colorado est un brave type.
Mais pour l'efficacité, il vaut à peu près un billet de trois dollars.
Il trouverait moyen de s'enivrer en distillant du jus de caillou.
Et, avec son révolver, il s'amputerait d'un orteil en essayant de toucher une vache à deux mètres !
Sans plus tarder, Red Dust et le prêcheur prennent la piste du vieil ivrogne.....
C'est sous forme de courts récits de huit pages que la saga du ranch du "Triple-Six" est apparue, en 1969, dans les pages du journal "Tintin".
Un nouveau western était né.
De nombreuses séries du genre faisaient déjà la joie des jeunes lecteurs de l'époque.
"Bison Noir" (1959) et Jeff Arnold (1961) pour "Pilote", Chick Bill (1956), Doc Silver (1967), Jack Diamond (1959), "Lieutenant Burton" (1962), "Ringo" (1965), "Rocky Bill" (1953) et "Teddy Bill" (1949) pour le journal de "Tintin" en sont sûrement les exemples les plus fameux.
Sans oublier bien sûr, "Lucky Luke" dès 1946 pour "Spirou" et Teddy Ted" en 1963 pour Vaillant et Pif.
- (cette liste doit être bien incomplète et bien injuste) -
Mais le concurrent direct, bien installé depuis de nombreuses années dans "Pilote" et dessiné par Giraud, scénarisé par Charlier, est Blueberry.
C'est la star du Western.
Hermann va réussir l'exploit en quelques planches d'exister et de s'imposer face à cette rude concurrence.
Les duels de Red Dust contre Wally Hondo et contre Kid Kentucky sont vite passés de cartables en cartables avant de devenir légendaires !
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 19 Avril 2016, 16:56

Hermann et Greg, bien sûr, vont réussir l'exploit ...
mille pardons à l'artiste !
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 21 Avril 2016, 18:27

51gpz6ogvvL._SX95_.jpg
51gpz6ogvvL._SX95_.jpg (5.18 Kio) Consulté 1040 fois

...Tout va bien, j'espère que le ranch, là-bas, continue de même.
J'ai travaillé dix jours par ici dans une exploitation qui fait du mouton, mais je serai content de retrouver nos troupeaux quand j'aurai fini ce que j'ai à faire et que vous savez....
Celui que je cherche et qui a fait tant de mal chez nous me précède et a fait de nouvelles victimes. Il vole et tue partout sur son passage.
Comme il évite toujours les régions où la loi existe déjà, j'ai beau y penser, je sais qu'il me faut le rejoindre et en finir.
J'y mettrai le temps qu'il faut....
A ce que je crois, Russ Dobbs remonte vers l'Ouest en direction du Wyoming.
Peut-être bien vers Cheyenne...
Hier, j'ai retrouvé sa piste, il n'a plus que 24 heures d'avance sur moi.
Mais il n'est plus seul.
C'est bien lui que des survivants m'ont décrit, mais il a un autre cavalier avec lui....Faut croire que même les bêtes fauves peuvent se trouver des amis...Quand j'aurai un de ces tueurs en face de moi, faudra que je pense à mon dos aussi....
Ce quatrième album fait suite au troisième intitulé "Les loups du Wyoming".
Red Dust est lancé dans une implacable et interminable chasse au tueur.
Hermann dessine un scénario de Greg.
Le duo est au mieux de sa forme et va y rester jusqu'à "Le corps d'Algernon Brown". le récit est inventif et minutieux jusqu'au moindre détail.
Les dessins sont splendides.
Et tous les personnages, bien plantés dans une histoire solide ont un caractère soigneusement étudié et une forte personnalité.
Cet épisode est une vraie réussite.
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 21 Avril 2016, 18:29

sm_CVT_Le-desert-sans-lumiere-Comanche_8790.jpg
sm_CVT_Le-desert-sans-lumiere-Comanche_8790.jpg (4.42 Kio) Consulté 1040 fois

"- Dust. Red. Cinq ans pour meurtre sur le territoire de Laramie.
Victime : Russel Dobbs, lui-même recherché pour de nombreux crimes, d'où la clémence du jury.
C'était il y a vingt mois. Correct, 717 ?
- Vingt ans, vingt mois...si vous le dites...c'est correct, monsieur".
Ses amis fidèles n'ont jamais cessé d'intercéder pour lui, d'écrire à des sénateurs, de signer des pétitions et aujourd'hui, Red Dust est libéré sur parole. Il rentre chez lui.
Mais l'homme, que le train va laisser à la halte des trois-six, n'est plus le même.
Silencieux, se pliant docilement aux contrôle de la commission, il semble brisé.
Pourtant lorsque Shotgun Marlowe et ses tueurs menacent Greenstone Falls, le shériff, sachant reconnaître un homme loyal doublé d'un redoutable tireur, vient arrêter Red et le nomme adjoint...
Ce cinquième album, peut-être mon préféré avec "les shériffs", est l'histoire d'une rédemption.
Les temps semblent avoir changé. L'ouest se civilise.
Comanche, la patronne, porte des toilettes !
Red Dust après avoir payé au bagne de s'être substitué à la justice, est de retour.
On ressent, au fil des planches, d'abord sa souffrance, puis son malaise et enfin le combat moral qu'il se livre à lui-même pour ne pas sombrer.
C'est un chapitre sombre, mais profond.
Les deux auteur, Greg et Hermann, font prendre, ici, un tournant à la série.
Le personnage de Red Dust s'épaissit.
Cet album est un beau western haletant, dur et passionnant.
Il est réalisé avec soin et talent.
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 22 Avril 2016, 10:03

51LLHBuMsJL._SX210_.jpg
51LLHBuMsJL._SX210_.jpg (21.81 Kio) Consulté 1037 fois

Définitivement en paix avec la loi, Red Dust est désormais adjoint du shériff Wallace à Greenstone Falls.
On dit que depuis, pas mal de voyous font un crochet pour éviter la ville.
Le progrès avance.
Après avoir fourré un ivrogne derrière les barreaux, Red doit maintenant faire un rapport et consigner par écrit la liste des objets saisis.
Un photographe arrive en ville.
Pourtant l'Ouest n'est encore pas sorti de son Histoire.
La broche de Mme Doves, du ranch du Cyprès, qui a été incendié et pillé le mois dernier à Cooper Ridge, est retrouvée sur un indien ivre-mort.
Le ranch des Stuart est attaqué en plein jour par une meute de pillards.
Quelques jeunes gens essaient de pendre "Tache-de-Lune".
Une patrouille militaire se fait surprendre, au bivouac, par des guerriers Cheyennes.
Une drôle de "guerre indienne" menace de se déclarer....
Le ciel s'est éclairci, en même temps que l'éclairage donné à l'album, dans l'esprit de Red Dust. En compagnie de son ami Cheyenne "Cheval Debout", il saura garder la tête froide pour éviter le pire....
Ce sixième album adopte un nouveau ton, plus clair, plus serein.
Les personnages ont évolué, toujours attachants et superbement peints.
Le récit est prenant, crédible et original.
Ce récit, annoncé comme une histoire du journal "Tintin" est une réussite.
La série est désormais un classique incontournable des éditions du Lombard ...
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 22 Avril 2016, 10:05

sm_CVT_LE-DOIGT-DU-DIABLE_7257.jpg
sm_CVT_LE-DOIGT-DU-DIABLE_7257.jpg (3.75 Kio) Consulté 1037 fois

Greenstone Falls, Wyoming, dimanche 3 juin, 10 heures du matin....
Le juge Barton Robert Dillon, précédé par une parade de rue, monte à l'estrade.
Il est en campagne électorale. Il vise le fauteuil de gouverneur de l'état.
Comme un ours qui fuit, toujours plus loin, chaque fois qu'il voit se dresser une clôture de trop, Red Dust a pris sa décision. Il part.
Il ira vers le nord, vers le Montana...
Sa route va lui faire croiser celle de deux étranges prisonniers des vigilants et lui faire traverser les terres du ranch Duncan.
Ce qui aurait été simple sans cette maudite loi de l'Apex sur l'exploitation minière du cuivre....
Red Dust est, de nouveau, un cow-boy vagabond et solitaire.
Il va se heurter à des tueurs envoyés par l'honorable société minière "Union Matthews and Powers", lutter aux côtés de Jed Dexter, le doigt du diable et finalement contourner la loi pour qu'elle soit du côté du bon droit.
Cet album, relançant Red Dust sur la piste, met en scène de nouveaux personnages, dans de nouveaux paysages.
Avec cet album, Greg et Hermann ajoutent un chapitre de plus à la légende.
Ils signent un superbe récit ... peut-être mon préféré !
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 26 Avril 2016, 10:25

sm_CVT_Les-sheriffs_7911.jpg
sm_CVT_Les-sheriffs_7911.jpg (3.84 Kio) Consulté 1026 fois

Le calme est revenu sur le ranch Duncan, finalement reconstruit.
Pourtant un soir, Quelques cavaliers, font irruption.
Ce petit groupe de "gâchettes" est venu lancer à Red Dust une drôle d'invitation.
Il y a Dutch Kruger, dur, bête et probablement loyal ; Lover Lash, le tombeur de ces dames ; Concho qui du temps qu'il avait l'étoile a descendu un peu trop de truands par derrière ; le rabbin qui ne l'a jamais été bien sûr, mais qui est peut-être le plus méchant du lot ; Wabash, dit "le fermier" et Wallace, qui peut se compter parmi les amis de Red...
La famille Ruhmann, le père et les quatre fils ont monté une petite armée.
Ils assiègent depuis six jours la ville de Summerfield, à la frontière et Comanche y est coincée avec les survivants.
C'est comme ça que Red est parti, avec Wallace et les cinq autres dingues, ces "shériffs", tous issus d'une bourgade ou les Ruhmann, par haine, destruction et meurtre, ont tout submergé.
Ils seront bientôt rejoints par "Tache de Lune"....
Sûrement mon album préféré de la série.
Greg et Hermann, à la manière des 7 mercenaires, écrivent l'épopée dure et implacable de plusieurs hommes qui, à mi-chemin entre le bien et le mal, vont tout risquer pour extirper les racines de la violence qui gangrène l'Ouest.
Les personnages sont hauts en couleur.
Le récit est rapide et palpitant.
Le graphisme et la mise en couleur témoignent d'un grand soin.
Cet album est assurément un des meilleurs de la série ...
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Re: on lui doit aussi...

Message par Gill » 26 Avril 2016, 10:27

sm_CVT_Et-le-diable-hurla-de-joie_2763.jpg
sm_CVT_Et-le-diable-hurla-de-joie_2763.jpg (4.66 Kio) Consulté 1025 fois

Ce damné ventre gris de Red Dust est de retour à Greenstone Falls.
Et ce samedi soir, il va essayer, en regardant au fond d'un verre avec ses deux amis Toby et Ten Gallons, de se remettre d'aplomb dans ses anciennes bottes.
La comtesse, derrière son comptoir, n'en croit pas ses yeux !
Dillon n'a pas été élu. le Wyoming attendra encore son premier gouverneur.
Le progrès s'est arrêté net à Greenstone Falls.
Pourtant, Addison de Vega, un agent d'assurance est en ville.
L'assurance, c'est un concept nouveau inventé récemment par de puissants groupes financiers.
Plusieurs "ranchmen" ont déjà signé des contrats.
Mais quelques incendies se déclarent mal à propos.
D'abord le ranch du "triple-Six" où l'on retrouve une flèche incendiaire indienne.
Puis un deuxième où la boîte en fer, cachant les 2000 dollars d'économie de Lisa, ne contient plus que des cendres.
Red Dust et "Tache de Lune" se lancent à la poursuite de de Vega et de Pickford, son acolyte...
Greg et Hermann ont imaginé un scénario astucieux et retors pour cette nouvelle aventure de Red Dust et de ses compagnons du ranch du "Triple-Six".
L'épilogue en très inattendu et surprenant.
La réalisation de ce neuvième et avant dernier album est très soignée.
La plume d'Hermann fait merveille.
Le métier et l'imagination de Greg sont aux commandes du récit.
Et, une fois de plus, la mise en couleur, très incendiaire, participe à la réussite de l'ensemble ...
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Suivant

Retour vers Greg

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité