Achille Talon et la main du Serpent ...

Achille Talon et la main du Serpent ...

Message par Gill » 04 Juin 2015, 17:09

5953_757800.jpeg
5953_757800.jpeg (17.19 Kio) Consulté 329 fois
Un détail confirmant l'autre, nous sommes en droit de considérer l'ensemble de ce récit comme authentique.
Tout devient clair.
Convenons-en.
Tout est de la faute d'Achille Talon et de son don extraordinaire d'attirer les contrariétés !
Cette main, sculptée dans un minerai brut et malfaisant, découverte au cours d'une cueillette aux champignons, est la main du dieu "Serpent".
Il ne faut la toucher sous aucun prétexte.
Elle représente le pouvoir pour la terrible secte des hamyg-dhals, les étrangleurs fanatiques.
Elle lui est indispensable pour reprendre l'autorité sur les populations du Naygorjoh-Ray où le maharadjah actuel applique une politique libérale complétement opposée à la leur.
Tout cela ne semble qu'un tissu de superstitions.
Pourtant ....
Il n'existe que deux cas dans lesquels Achille Talon appelle Lefuneste, son voisin, par son prénom Hilarion : quand il complote de lui emprunter de l'argent, ou quand ils sont bêtement solidaires dans de gaves ennuis !
Et c'est le cas ...
Ce 23ème album de la série fait la part belle au duo Talon/Lefuneste.
Les dialogues sont un régal d'humour et de fantaisie.
Greg, qui réalise scénario et dessins, est en pleine forme.
En mars 1967, le "Petit Pilote Illustré", sorte de petit dictionnaire consacré au journal d'Astérix et Obélix, présentait Greg comme un dessinateur et scénariste d'origine incertaine, qui, s'il devenait, un jour très riche, vraiment très riche, achèterait Goscinny !
Il ne l'est pas devenu et, nous offrant quelques-unes des plus belles pages de la BD franco-belge, il a continué, pour notre plus grand plaisir, à travailler durant de nombreuses et prolifiques années.
Hop !
Salut à tous,
Avatar de l’utilisateur
Gill
 
Message(s) : 552
Inscription : 11 Avril 2014, 07:11

Retour vers Greg

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité